SEO : Voici comment la mise à jour de l’algo de Google sur mobile aurait impacté les PME

Cela fait maintenant quelques semaines que la fameuse mise à jour de l’algorithme du moteur de recherche de Google sur les mobiles a été appliquée.

Pour rappel, la firme de Mountain View avait dans un premier lieu lancé le label « mobile-friendly » ou « site mobile » (en français) qui permettait aux internautes sur smartphones de distinguer les pages web optimisées pour la navigation mobile, sur les résultats de recherche.

Puis, ce dernier a annoncé que ce label allait être pris en compte par son algorithme à partir du mois d’avril, en indiquant que l’impact allait être significatif.

Cette modification de l’algo de Google a inquiété de nombreux webmasters. Dans les articles des médias spécialisés, elle a même été surnommée « Mobilegeddon ».

Mais plus d’un mois après, qu’est-t-il vraiment arrivé ? Fut-ce un désastre ? Certains sites non-optimisés pour les mobiles ont-ils complètement disparu de la version pour smartphones du moteur de recherche ?

Aujourd’hui, nous avons déjà quelques études qui se sont penchées sur le sujet, dont une réalisée par l’agence britannique Koozaï, qui s’est intéressée aux PME (près de 2 000 entreprises interrogées).

69 % des entreprises interrogées ont déclaré que la prédiction selon laquelle après le Mobilegeddon, certains sites allaient complètement disparaitre des résultats de recherche sur mobile était en fait exagérée et incorrecte.

Les modifications sont-elles suffisamment importantes pour qu’il y ait un impact sur les trafics des sites des PME ?    

Effectivement, 41 % des entreprises répondantes ont observé des pertes de positionnement sur des résultats de recherche, lesquelles peuvent conduire à des baisses de trafic qui atteignent parfois les 50 %.

L’adaptation d’un site aux mobiles assure-t-il nécessairement un bon positionnement ?

Non ! Et c’est là le problème. 27 % des répondants affirment qu’ils ont pris compte des mises en garde de Google et se sont adaptés aux mobiles, mais qu’ils ont tout de même observé des pertes de positionnement dans les résultats de recherche.

Selon le CEO de Koozai, la perte de places par les pages optimisées pour les mobiles d’une PME peut être due au fait qu’en plus d’être mobile-friendly, les pages des concurrents ont été plus optimisées pour les autres critères du moteur de recherche de Google.

Laisser un commentaire